SOMMAIRE
a
a
LE MONASTERE
a
INFORMATIONS
a
RESSOURCES
Chant byzantin en français
Bibliographie monastique
Notre livre d'or
Contactez-nous

 

DECES DU PERE SERNIN

Lundi 24 mai 2004, le père Sernin, moine au monastère de la Dormition de la Mère de Dieu à La Faurie, nous a quitté pour entrer dans la maison du Père. Avant de prendre l'habit au cours de l'été 1999, alors qu'il était gravement malade, Francis Peus avait été lecteur et hypodiacre à la paroisse Saint-Irénée de Marseille. Sa vie a été chargée de lourdes épreuves, mais le père Sernin a gardé jusqu'au bout une joie profonde qui reposait sur sa foi indéfectible. Durant ses derniers mois de vie, où, grabataire et aveugle, il fut accompagné avec sollicitude et amour par les moines de La Faurie, il avait acquis une sérénité et une paix intérieure que rien, ni la perte progressive de ses capacités physiques, ni la souffrance, ni l'approche de la mort, ne pouvaient ébranler, tout au contraire.

L'office de funérailles a été célébré mercredi 26 dans l'après-midi à la chapelle du monastère, et père Sernin a été accompagné sur son chemin vers le Père par les prières et le chant des moines et d'amis venus des paroisses orthodoxes de Lyon, de Grenoble, de Manosque et de Marseille. Son corps repose maintenant dans le petit cimetière attenant à la chapelle, face aux montagnes qui entourent le plateau.

Nous nous adressons à toi, et nous te demandons : « Père Sernin, prie pour nous ».

Retour au sommaire