SOMMAIRE
a
a
LE MONASTERE
a
INFORMATIONS
a
RESSOURCES
Chant byzantin en français
Bibliographie monastique
Notre livre d'or
Contactez-nous

 

ORDINATION SACERDOTALE DU PERE ELIE

le 10 mai 2003

 

C'est avec joie que la communauté accueille, en ce Samedi, notre Métropolite, Mgr Emmanuel au métochion.
Arrivé dans la nuit, après un long voyage du Patriarcat jusqu'en France, puis de Pars jusqu'à Manosque en voiture, notre père et pasteur célébra avec recueillement la divine liturgie, au cours de laquelle il procéda à l'ordination sacerdotale de père Elie, entouré à l'autel de père higoumène, des pères André Borrely, Jean Gueit, Henri de France, ainsi que de son diacre et du diacre Daniel.
Plus de quatre vingt personnes étaient venues se joindre à la solennité de ce jour.
Père Elie, aujourd'hui, recevait le sacerdoce dans sa ville natale. Pour lui, un temps de synthèse et d'accomplissement, un temps où la vie elle-même devient épiphanie.
Le Métropolite Emmanuel, dans son homélie, nous fit découvrir sa personnalité. Parfaitement au clair avec les difficultés que rencontre notre époque, il fit preuve d'humour et d'authenticité. La société de demain est à construire, dira-t-il, et cela dans le contexte européen. Or, les chrétiens ont leur mot à dire dans cet avenir proche.
Ses propos nous ont éclairé bien des aspects du service qu'offre le Patriarcat Oécuménique, un service à l'humanité ac­tuelle qui voit ses valeurs les plus fondamentales s'effondrer, un service empreint de sagesse, un service plein de cette agapè qui s'écoule depuis la table eucharistique. L'ecclésiologie du Patriarcat témoigne ainsi du fait que la communion des personnes dans la Divine Liturgie peut devenir le creuset de formation de l'humanité future. C'est au moins l'espoir dont a témoigné notre père en ce jour.
C'est avec une grande joie que toute la communauté et les fidèles venus nombreux découvraient leur nouveau pasteur et avec une joie d'autant plus grande que, étant jeune, il nous laisse présager un avenir fécond et plein de sollicitude.
Père Victor a répondu à son allocution en le remerciant du fond du coeur. Ensuite, il rappela que même jeune, père Elie n'en est pas moins apte pour la charge qu'il a reçue aujourd'hui. De nos jours, les jeunes sont incapables de savoir ce qu'ils veulent. Et dès que l'un d'entre eux est un peu plus déterminé, on trouve, au nom de bien des choses, cela suspect. Mais c'est en fait cette détermination, dans la transparence et l'obéissance qui sont ses qualités propres, qui font espérer pour lui un fructueux service sacerdotal dans le contexte de la vie monastique : Axios !
C'est dans la joie, le recueillement et la paix profonde que la journée s'est achevée. Mgr Emmanuel est reparti dans l'après-midi, pour continuer sa visite pastorale dans le Sud et ensuite reprendre l'avion pour rejoindre Athènes. C'est avec beaucoup d'affection filiale que nous l'avons quitté. Avec toutes nos prières qui désormais l'accompagneront.

Extrait de la revue "Discernementμ Διάκρισις" N° 9

Retour au sommaire